À l’occasion de la sortie annuelle de son supplément digital, le magazine Stratégies a interviewé Arthur Hagiage, co-fondateur et CEO d’A line et Clémence Nourissat, responsable stratégie clients et digital de Lancel, sur leurs visions de l’avenir et de la pertinence du modèle des agences digitales. À découvrir en intégralité dans la version papier du numéro du 28.03.2019.

"Lorsque nous avons organisé un appel d’offres pour mettre en œuvre notre stratégie en direction des millennials, nous avons mis autour de la table une agence digitale, une agence plus orientée luxe et une plateforme de co-freelancing. Les deux agences se sont avérées moins innovantes et plus chères."

Clémence Nourissat

"Il est aujourd'hui structurellement impossible pour une agence d'intégrer l'ensemble des verticales métiers dont une marque a besoin... En ce sens, poser la question de l'existence des agences digitales revient à poser celle du modèle des agences"

Arthur Hagiage